Livre d'or

1 message(s) dans le livre d'or

Maurice Bourgue Le 10/01/2014

Pourquoi ai-je aimé les termes de commère et de sorcière ? Tout simplement parce qu'il s'agit de deux notions essentiellement féminines qui ne supportent ni la médiocrité ni la masculinisation... une commère médiocre ne véhicule que des lieux communs et de faux secrets, de même qu'une sorcière insipide ne pourra jamais pratiquer qu'une magie accessible à tous - même aux plus médiocres d'entre nous. De même compère ne sera jamais l'équivalent de commère, parce que l'homme (c'est là sa grande tare) ne saura faire que dans le sérieux et n'aura jamais à raconter que des choses importantes. Quant au sorcier, à part peut-être Harry Potter, ce ne sera jamais qu'un prestidigitateur ou, au mieux, un magicien... alors qu'une sorcière aura à faire aux forces les plus redoutables... Voilà en quelques mots pourquoi vos qualificatifs m'ont interpellé, mais vous pouvez le constater, c'est en tout bien tout honneur. Bien à vous et bonne route sur les chemins escarpés de l'Art.

Écrire un message sur le livre d'or

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Webmaster : Audrey KRASKOWSKI - Contact : 06 87 66 19 72

Contacter l'association : gerberoy.passionnement@yahoo.fr / dominique.lesidaner@yahoo.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site